Carmo har reduceret miljøpåvirkningen med 17 tons CO2
 

Nous avons réduit considérablement notre impact environnemental en quelques mois

En quelques mois seulement, Carmo a réduit son impact sur l’environnement de 17 tonnes d’émissions de CO2 et diminué de 30 % le coût de la gestion des déchets.

Depuis mai 2021, nous classons et trions nos excédents et nos déchets de plastique à l’aide de systèmes et de la formation de nos employés au tri du plastique, de sorte que nous trions désormais le plastique en huit fractions.

Avant que nous ne commencions à trier, la grande majorité des fractions de déchets finissaient en décharge ou étaient incinérées. Par conséquent, notre ambition pour l’avenir était que tous les déchets quittant l’entreprise soient triés. Et cela a dépassé toutes les attentes.

Ainsi, en huit mois seulement, nous avons réduit notre impact environnemental de 17 tonnes de CO2 émis. Nous avons envoyé 21,3 tonnes de déchets plastiques à l’entreprise de recyclage Stena Recycling. Cette société achète et revend le plastique à d’autres entreprises européennes de recyclage du plastique.

Sorteringen af plast i Carmo er en styret proces, der sikrer en enkel og effektiv arbejdsgang med maksimalt udbytte. Systemet fortæller medarbejderen, hvilken affaldsbeholder plastaffaldet skal placeres i.
Le tri du plastique chez Carmo est un processus contrôlé qui garantit un flux de travail simple et efficace avec un rendement maximal. Le système indique à l’employé dans quelle poubelle les déchets plastiques doivent être placés.

Le tri des déchets, c’est payant

Cependant, il est loin d’être évident que tous les déchets plastiques livrés puissent être recyclés. Les différentes fractions doivent être séparées et d’une certaine qualité afin de pouvoir être revendues et recyclées pour entrer dans la production de nouveaux produits.

« Les différents types de plastique ne peuvent pas être recyclés s’ils sont mélangés, car ils ont des températures de fusion et des propriétés différentes. Mais un bon tri des déchets garantit un taux de recyclage plus élevé et une meilleure qualité des matériaux qui sont recyclés. Il est donc particulièrement important que chaque entreprise trie minutieusement ses fractions et, de préférence, fournisse aussi des données sur les types de plastique contenus dans ses déchets plastiques. »

Vibeke Jacobsen, responsable du secteur produits chez Stena Recycling

Depuis que nous avons commencé à trier à la fin du mois de mai, nous sommes devenus de plus en plus performants dans le tri des déchets et, dès septembre, nous avons atteint le point où 88 % des déchets plastiques pouvaient être utilisés pour le recyclage des matériaux.

Outre la réduction des émissions de CO2 et une efficacité de recyclage élevée, nous avons également réalisé des économies.

« Auparavant, nous payions pour la collecte de tous les déchets, mais maintenant nous vendons notre plastique usagé, ce qui a permis de réduire de 30 % nos coûts de gestion des déchets. Cela montre clairement que l’on peut mettre en œuvre des initiatives vertes et penser à l’environnement sans que cela devienne nécessairement plus coûteux. »

Per Brix,directeur de production chez Carmo

Les employés sont désormais des représentants de l’environnement

Notre succès n’aurait pas été possible si notre personnel qualifié n’avait pas autant adhéré à l’initiative.

« Nos employés sont devenus des ambassadeurs de l’environnement, et plusieurs d’entre eux ont même proposé de nouvelles mesures de recyclage. Entre autres, nous sommes maintenant en train de trier les déchets de notre cantine. Un grand merci à tous nos collègues talentueux et passionnés qui ont rendu tout cela possible. »

Per Brix, directeur de production chez Carmo

En savoir plus sur les initiatives environnementales de Carmo

Author: Ole Eldar Andersen